Quelques informations sur le Velis Electro

Avec l’avancée de la technologie, les moyens utilisés pour le transport ont évolué au fil du temps. C’est ainsi que nous sommes passés des voitures aux avions. Cependant, l’utilisation du carburant nuit gravement à la planète. Des idées innovantes pour lutter contre problème sont en train d’être pensées. Le Velis Electro en fait partie.

Que faut-il savoir sur le Velis Electro ?

L'avion électrique de Pipistrel, le Velis Electro, va bientôt prendre son envol. Il se prépare à parcourir 700 km entre Zurich et l'île de la mer du Nord, Norderney, après avoir obtenu la certification de type de l'AESA.

Le Velis va parcourir un total de 700 km à travers l'Allemagne et tentera de battre ou d'égaler sept records du monde en cours de route. Vous en saurez plus sur le Velis Electro ici : https://www.mobilityinthecity.com/.

Le Velis Electro est un avion d'entraînement biplace entièrement électrique, qui est la version améliorée de l'Alpha Electro de Pipistrel. L'avion possède une vitesse de pointe de 181 km/h (112 MPH) et un plafond de service de 3 660 m (12 000 ft).

Quelles sont les autres caractéristiques du Velis Electro ?

En ce qui concerne ses capacités énergétiques, le Velis Electro fonctionne avec un moteur électrique de 60 kW refroidi par liquide et alimenté par un système électrique de 345 VDC. Il fonctionne aussi avec deux batteries redondantes en parallèle fournissant un total de 24,8 kWh d'énergie.

Elles servent à donner au Velis une autonomie maximale d'environ 100 km (62 miles), ce qui signifie que l'avion devra se recharger au moins six fois pendant le voyage. Une recharge normale des batteries (de 35% à 95%) dure environ 1 heure et 20 minutes. Une recharge complète (30-100%) prend jusqu'à 2 heures.

À quoi faut-il s’attendre avec le Velis Electro ?

L'équipe de Pipistrel espère battre les records suivants lors du vol de Zurich à Norderney : la plus faible consommation d'énergie (kWh/100 km) sur 700 km. Selon Marco Bulhozer, membre de l'équipe, "voler avec du kérosène est extrêmement nuisible pour le climat. La plupart des petits avions parcourent de toute façon des distances inférieures à 200 kilomètres, et on pourrait le faire de manière électrique."

Somme toute, le Velis Electro représenterait une véritable prouesse tant pour le domaine technologique qu’écologique.